Accueil » Conseils pratiques » L’homéopathie au cours de la grossesse

L’homéopathie au cours de la grossesse

Homeopathie pendant grossesse

Pendant les 9 mois de la grossesse, l’administration des médicaments est fortement déconseillée à la femme enceinte. Toutefois, quand survient un rhume ou une grippe, y a-t-il des exceptions ? La solution : l’homéopathie.

L’homéopathie contre les maux

L’homéopathie est un traitement non toxique. Elle est la mieux appropriée pour la future maman. Les produits homéopathiques sont indiqués dans le traitement des troubles du sommeil, des constipations, des nausées, entre autres.

Solution idéale à l’accouchement

L’homéopathie est réputée pour la bonne préparation à l’accouchement et apaise les suites de couches. Elle calme les douleurs et contractions de l’utérus. Ce traitement permet de la sorte un accouchement moins douloureux et rapide.

Outre son traitement contre les problèmes pouvant survenir pendant la grossesse, les médicaments homéopathiques sont des remèdes efficaces pour guérir l’état émotionnel de la femme enceinte. Toutefois, il est recommandé de consulter un médecin qui prescrira les médicaments adaptés.

Les médicaments homéopathiques grossesse

  • Collinsonia 9 CH est indiqué dans le traitement d’hémorroïdes et de constipation.
  • Actea Racemosa peut être utilisé chez la femme irritée.
  • Sepia 9 CH traite les nausées.

Avant la prise d’un médicament, il est conseillé d’avoir recours à un avis médical.

Noter cet article