Accueil » Conseils pratiques » L’homéopathie pour vous préparer à l’accouchement

L’homéopathie pour vous préparer à l’accouchement

Les médicaments homéopathiques sont généralement autorisés chez la femme enceinte, mais doivent toutefois faire l’objet d’une consultation chez l’homéopathe. Pour info, le principe de l’homéopathie est l’individualisation du traitement. Au cours de la grossesse et particulièrement à la dernière semaine, l’homéopathie peut aider à calmer les petits maux, notamment ceux rencontrés au moment de l’accouchement.

Remèdes homéopathiques prescrits à la future maman

Homeopathie accouchement

Les médicaments homéopathiques permettent de réduire les douleurs liées à l’accouchement. Pour celles qui doivent accoucher par voie naturelle ou celles qui ne peuvent pas avoir recours à la péridurale, l’homéopathie est une bonne alternative. Les remèdes prescrits sont souvent ceux prescrits contre l’anxiété.

Si vous accouchez par voie naturelle, l’homéopathie peut aider à soulager les troubles liés à un trop grand effort. En cas de césarienne, elle réduit la douleur liée à la plaie. Pour réduire les douleurs pelviennes en cours de grossesse et à l’approche de l’accouchement, Actaea racemosa et Caulophyllum thalictroides peuvent être prescrits. Ils préparent le corps aux contractions. Pour éviter un accouchement douloureux, Coffea Cruda, Dioscorea villosa et Magnesia phosphoria peuvent aussi être prescrits. Pour réduire la durée du travail, Gelsemium sempervirens est adapté.

Avant la prise d’un médicament, il est conseillé d’avoir recours à un avis médical.

Noter cet article